Lectures

Chronique : A durée déterminée – Samantha Bailly

Si vous n’avez pas lu le tome 1 – Les stagiaires, je vous conseille de ne pas lire cette chronique car vous pourriez apprendre des détails qui vous gâcheraient la lecture.
Quand j’ai commenté sur Instagram le fait que j’avais adoré le tome 1 de cette série, l’auteure m’avait dit que les personnages évoluaient vraiment dans ce second tome et c’était vrai !

Pour ce qui est de l’histoire :

Nous suivons la suite des aventures d’Ophélie, tout nouvellement prise en CDD chez Pyxis, cette boîte d’édition de manges et de jeux vidéos. La plupart des stagiaires sont partis et elle doit donc essayer de convaincre de sa valeur pour décrocher le Graal : le CDI.

Ce que j’ai aimé :

Ce tome 2 n’a pas eu les défauts d’un tome intermédiaire habituel : l’histoire se prolonge mais rien ne se passe vraiment, on est plus dans une attente entre la présentation d’un univers du 1 et la résolution des intrigues du 3. Au sein de A durée déterminée, au contraire, on voit vraiment une montée en puissance des personnalités des personnages et c’est vraiment un pur plaisir.
Ophélie prend vraiment confiance en elle et en ses décisions, elle n’est plus la jolie provinciale venait faire son stage à Paris. Elle une jeune femme active qui s’assume et ça, ça fait du bien. Elle prend conscience des jeux politiques de son entreprise et n’est donc plus aussi prête à se laisser exploiter. J’ai aimé voir une héroïne qui ne se laisse pas faire par les hommes ou les conventions sociales pour vivre un peu. Plus libérée, plus femme. Je me suis même surprise à vouloir que les chapitres de Samuel s’écourtent pour passer plus de temps en sa compagnie. Un personnage qui nous surprend sans cesse.
J’ai aussi apprécié celui de Samuel, dont j’ai aimé les challenges et les interrogations. On sent un personnage masculin plus mature et profond que celui d’Arthur dans le tome 1 et cela n’a fait que décupler mon attachement envers lui. Loin des stéréotypes masculins un peu trop sûrs d’eux, Samuel s’impose au sein de l’histoire avec douceur et retenue, plus proche des héros de la vie courante, moins parfait que ceux habituellement rencontrés dans la scène littéraire. Un vrai coup de coeur.

Ce que j’ai moins aimé :

Très peu de choses, peut être la longueur du roman. J’aurais aimé que cela dure un peu au niveau de la fin. J’ai trouvé en effet qu’elle était un peu précipitée bien qu’elle soit réelle. On commence un CDD et on a l’impression que plein de choses nous arrivent chaque jour et que 6 mois sera long, pour que les derniers semaines passent à vitesse incroyable et que l’on se surprenne à se demander : mais je fais quoi dans 3 semaines si je ne suis pas gardée ? En soit, une conclusion de roman qui se rapproche fortement de la réalité.

Conclusion :

Une très bonne lecture ! J’ai vraiment aimé ce deuxième tome et je dois dire, plus que le premier encore ! J’ai aimé suivre ces deux personnages, je les ai trouvés vrais et justes et c’était donc un plaisir de suivre le cours de leurs pensées.
J’ai évidemment hâte de me plonger dans le dernier tome de la série qui fait un bon dans le temps de quelques années a priori, et donc de retrouver une Ophélie encore changée. Attendez-vous à la 3ème chronique très rapidement donc.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *